médicaments

Médicaments

La santé à l’école

 

Médicaments et pharmacies :

Le personnel enseignant ne donne pas de médicaments (y compris homéopathie, phytothérapie, etc) aux enfants à l’école (directives cantonales).

 

Problème médical :

Si un ou une élève présente soudainement des douleurs, de la fièvre ou d’autres symptômes qui nécessiteraient un traitement médical, le personnel enseignant :

- dans les situations normales, avertit les parents qui donneront leur accord pour que celui-ci donne un médicament à leur enfant ou viendront, le cas échéant, chercher l’enfant.

- dans les situations d’urgence, prend les mesures pour que l’élève reçoivent les soins nécessaires* et avertit les parents.

*L’établissement est autorisé à amener l’élève chez le médecin ou à l’hôpital, à faire appel à une ambulance ou aux services de sauvetage (frais à la charge des parents et de leurs assurances privées).

 

Maladie chronique :

Les parents signalent à l’enseignant si un enfant souffre d’une maladie chronique (diabète juvénile, asthme, épilepsie, migraines, …) et doit prendre des médicaments.